TOP 10 AWAY : Les 10 joueurs passés en SBL qui cartonnent à l'étranger !

Les joueurs étrangers sont souvent l'attraction principale en Swiss Basketball League, talentueux soliste, coéquipier modèle, rookie à la recherche du parfait tremplin ou vétéran chasseur de titres et en quête d'un environnement calme et moins exigeant, ils ont été nombreux à marquer l'histoire de notre championnat. Le Cinq Majeur est parti à la recherche de ces joueurs qui ont marqué notre championnat et qui continuent de régaler dans d'autres leagues Européennes : ALERTE TOP 10 !!!



10. Jordan Heath (Kawasaki Brave Thunders): 10.45 pts, 54.8% FG, 6.83 reb, 1.35 blk

Le pivot américain de 2m08 a notamment participé à la Summer League avec les Pistons, la franchise NBA de Detroit, avant de se rendre en Belgique puis en Suisse où il a porté les couleurs du BBC Monthey durant la saison 2016-2017.

Agé de 32 ans, il jouera par la suite 15 rencontres en Europe Cup avec Alba Fehervar (Hongrie) avant de se rendre au Japon où il intègrera l’équipe des Kawasaki Brave Thunders pointant actuellement au second rang du classement de 2ème division Japonaise.

Jordan Heath était l'atout numéro 1 des Montheysans lors de son passage en 2016-2017

9. Devonte Upson (Trieste) : 7.5 pts, 4 rbds, 68% aux tirs

Comme Chris Jones, Upson avait commencé sa carrière professionnelle à la Sporthalle de Bâle. Intérieur de devoir et pivot back-up au sein d’une bonne équipe de première division italienne, c'est un joueur qui caractérise parfaitement l'expression "faire le job".

Dur sur l’homme en défense où il a même la capacité de switcher sur des plus petits, il peine encore dans le secteur du rebond avec un manque de kilos certain pour bien boxer face aux « bigs » adverses. Offensivement, il prendra ce qu’on lui donne en étant habile en finition près du cercle sans se lancer dans des moves qu’ils ne maîtrisent pas.

Preuve à l'appuis, Devonte est une bête d'expansivité, qualité sur laquelle est essenciellement basée son jeu


8. Antonio Ballard (Aix en Maurienne) : 13.29 pts, 54.1% FG, 6.71 reb, 0.79 stl

L’ailier fort Américain âgé de 32 ans a débuté sa carrière internationale en deuxième division Canadienne avant d’arriver en Suisse, chez les Lugano Tigers avec qui il s'est révélé aux yeux du grand public lors de la saison 2014-2015 en terminant l'exercice 2ème meilleur scoreur du championnat (21.1 PPG), puis aux Lions de Genève et à Union Neuchâtel.

Passé par le championnat Finlandais, c’est finalement en France où il trouve son bonheur d’abord chez Le Portel (Pro A) et aujourd’hui du côté d’Aix Maurienne Savoie Basket avec qui il joue un rôle prépondérant au sein de l'effectif dirigé par un coach que l'on connait très bien en Suisse : Emmanuel Schmitt.

Antonio Ballard lors de sa saison incroyable dans le Tessin.

7. Juwann James (Donar Groningen) : 9.5 pts, 3.5 rbds, 66% aux tirs

Au côté de Justin Watts (ex-Fribourg Olympic) et Damjan Rudez (ex joueur NBA), l’expérimenté poste 4 continue a faire ce qu’il a toujours su faire : amener de la dureté sous les panneaux en attaque comme en défense.

Les années passent et même si sa puissance athlétique ne lui permet plus de faire autant la différence, son efficacité et sa volonté de tous les instants lui permettent de rester une valeur sûre au sein de l’équipe Néerlandaise.

Découvert du côté des Lions de Genève où il aura passé 3 saisons, l'intérieur Américain avait également revêtu les tuniques d'Olympic avec qui il avait montré tout son talent en Europe Cup ainsi que celles de Neuchâtel et Lugano !

La Suisse à découvert Juwann James sous le maillot des Lions entre 2012 et 2016

6. Ronald March (Chorale Roanne Basket) 13.76 pt, 41% FG, 4 reb, , 1.65 stl

L’américain de 27 ans est arrivé en Suisse en tant que rookie du côté de Riviera Basket où il avait brillamment démarré sa carrière internationale en devenant l'un des meilleurs scooteurs de l'histoire du championnat Helvétique (21.6 points de moyenne par match).

On parlait de tremplin en introduction, ce garçon là est un expert en la matière puisqu'après cette saison réussie sur les bords du Lac Léman, c'est en Pro B, du côté d'Aix Maurienne qu'il a montré tout son talent. Il évolue aujourd'hui en Jeep Elite et comme lors de toutes ses expériences professionnelles il s'est rapidement imposé comme un titulaire indiscutable aux yeux de son coach.

Les highlights de Ronald March avec la chorale de Roanne montre à quel point le joueur a progressé


5. Brandon Young (Kiev) : 12.09 pt, 48.3% FG, 2.56 reb, 4.41 ast, 0.94 stl, 0.12 blk

L’arrière américain évolue au BC Kyiv, leader actuel de la première division ukrainienne avec qui il a notamment disputé l’Europe Cup cette saison.

Dynamique et polyvalent, sa deuxième expérience européenne fut du côté du BBC Monthey en 2016 (15 points et 6 assists de moyenne par match). Passé par les championnats Grec et Bulgare, il semble aujourd'hui avoir gagné ses galons de starter dans le cinq du BC Kyiv après un début de saison passé en sortie de banc.

Brandon Young avait permis à Monthey de prendre le dessus sur Genève en 2016 (Magali Girardin - Keystone)

4. Brandon Brown (BC Rilski Sportist) : 14 pts, 4.8 ass, 51% aux tirs

Scoreur dans l'âme comme nous l'avions vu lors de son passage au BC Boncourt, il est aujourd'hui la principale arme offensive de son équipe. Pouvant tirer à n’importe quelle distance, son adresse reste son atout principal mais il sait également distribuer quelques caviars (deux matchs à 10 assists ou plus cette saison).

Dans une équipe composée de beaucoup de joueurs locaux, il apporte tout son talent offensif pour faire la différence dans des moments clés du match ou les ballons lui reviennent régulièrement.

Dans la lignée des solistes talentueux du BCB, Brandon Brown avait régalé dans le Jura


3. Terry Smith (Nantes) : 16.6 pts, 1.6 stls, 81% aux LF

Meilleur scoreur d’une équipe de milieu de tableau en ProB, le vétéran a déjà franchi à 5 reprises la barre des 20 points en match cette saison avec Nantes mais son plus gros fait d'arme chez nos voisins Français reste son titre de champion remporté avec l'Asvel !

Passé par Monthey pour débuter sa carrière professionnelle puis à Genève lors de la saison 2018-2019, son instinct de scoreur malgré ses 35 ans passés reste intact. Titulaire essentiellement au poste 2, il peut également se décaler sur le poste 1 pour apporter son calme et sa gestion du chrono.


2. Jaime Smith (Cantu) : 14.81 pt, 44.9% FG, 1.67 reb, 4.71 ast, 0.52 stl

Découvert en Suisse lors de son passage à Fribourg Olympic, le meneur de 31 ans a poursuivi sa carrière en première division Italienne pendant 2 saisons, où il a notamment disputé la coupe d’Europe avec l’équipe de Banco di Sadegna Sassari.

Après un passage remarqué en Turquie durant la saison 2019-2020, il est revenu en Serie A italienne avec l’équipe d’Acqua San Bernardo Cantu qui connaît une saison compliquée mais marquée par le talent individuel de l'arrière Américain.


1. Chris Jones (Maccabi Tel Aviv) : 8.6 pts, 3.6 ass, 82% aux LF

Il avait impressionné avec les Starwings Regio Basel lors de sa première expérience européenne en 2016-2017 (19.8 points, 5.6 rebonds et 4.6 assists de moyenne par match) et depuis, la progression du combo guard Américain est hallucinante.

Il a d'abord rejoint Belfius Mons-Hainaut, une grosse équipe du championnat Belge avec laquelle il a découvert l'Europ Cup pendant deux saisons.

Il fait aujourd'hui ses gammes dans une équipe évoluant au plus haut niveau Européen et avec ses18 minutes de temps de jeu en Euroleague, il a un vrai un rôle en sortie de banc.

En championnat d’Israël il est un peu plus responsabilisé et ses stats s’en ressentent. Bon scoreur mais sachant également trouver ses coéquipiers démarqués, il sort une très belle saison aux côtés d’anciens joueurs NBA comme Dragan Bender et Ante Zizic.

  • Benoit Reymond - Alireza Baheri (Le Cinq Majeur)



385 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout