Wilhelm Pfeifer, candidat à la Présidence de Swiss Basketball

À moins d’un mois de l’Assemblée Générale de Swiss Basketball qui se tiendra le 11 Juin, Wilhelm Pfeifer, Directeur Général de Pro-Basket s’est officiellement déclaré à la Présidence de la Fédération Suisse de Basketball face au Président sortant, Giancarlo Sergi.

Avec une ligne directrice novatrice, Wilhelm Pfeifer défend un programme qui souhaite marquer la rupture avec la politique actuelle menée par l’équipe en place depuis 8 ans.

Le Cinq Majeur vous présente donc le profil du nouveau candidat et les axes principaux de son programme.

Wilhelm Pfeifer, candidat à la Présidence de Swiss Basketball

C’est une information que vous révèle Le Cinq Majeur en exclusivité: Wilhelm Pfeifer sera officiellement candidat et de facto l’unique opposant au Président sortant, Giancarlo Sergi, pour la gouvernance de Swiss Basketball qui se décidera lors de la prochaine Assemblée Générale du 11 Juin prochain.

Cet ancien basketteur qui a évolué en Autriche par le passé est une figure connue du paysage Swiss Basket puisqu’il fait partie depuis 2012 de Pro-Basket, la plus grande Association Régionale suisse couvrant notamment les cantons de Zurich et Zoug et dont il est désormais le Directeur Général.

Fort de ses 5,200 licenciés et de ses 60 clubs, c’est un poids important dont dispose Wilhelm Pfeifer à l’heure de mener campagne pour la présidence.


Un ancien soutien du Président Sergi

En effet, lors de l’élection de Giancarlo Sergi pour son 1er mandat à la tête de Swiss Basketball, Wilhelm Pfeifer & Pro-Basket avaient officiellement soutenu le futur Président avec la promesse faite par ce dernier d’organiser plusieurs éditions de la Coupe Suisse à Zurich afin de promouvoir le basketball d’élite dans cette partie de Suisse alémanique.

Cependant, ce soutien a viré court puisqu’après une seule finale organisée dans la cité Zurichoise en 2016, la relation de soutien s’est transformée petit à petit en un fossé entre le Président Sergi & Pro-Basket qui se retranscrit aujourd’hui dans la candidature de Mr Pfeifer.

Les désaccords entre Pro-Basket & l’actuelle présidence est un secret de polichinelle. Cependant, il faut bien considérer que le cœur du basketball suisse fut, est et sera toujours la Romandie et ses places fortes comme Fribourg, Nyon, Genève, Monthey ou encore Neuchâtel. Cependant, je pense que ma candidature, fort de mon expérience au sein de Pro-Basket, sera un atout de poids pour développer le basketball en Suisse alémanique ainsi que dans le Tessin. Nous devons nous inspirer du travail effectué en Suisse romande pour le retranscrire à toutes les parties de Suisse où le basketball est en retrait. La réalité du terrain, je la connais et je ferai tout pour réduire le fossé séparant la Romandie & le reste du pays sans pour autant négliger ce qui constitue aujourd‘hui le coeur de notre basketball national.
Transparence, Structuration & Leadership

C’est autour de ces 3 axes que le candidat à la Présidence nous a exposé son projet qui se veut diamétralement opposé à la politique actuelle menée par l’équipe dirigeante en place depuis 8 ans.

L’axe principal défendu par Mr Pfeifer réside dans la transparence que doit incarner le Président de SWB selon ce dernier.

Pour moi, une planification budgétaire complète, transparente et le respect des budgets impartis sont des priorités absolues de mon projet. Depuis l’arrivée du Président Sergi en 2014, un grand flou persiste à ce niveau à l’image par exemple des rémunérations perçues par ce dernier et notamment les commissions touchées sur les contrats de sponsoring de la Fédération. Malheureusement, 8 ans après sa prise de pouvoir, aucun délégué de SWB ne serait en mesure de vous communiquer aujourd’hui ces chiffres puisque le Président botte systématiquement en touche à l’heure d’aborder ces questions épineuses. Il faut amener une transparence nécessaire afin de pouvoir justifier chaque Franc dépensé par la Fédération.

De plus, Wilhelm Pfeifer souhaite procéder à une complète réorganisation interne au sein de la fédération avec une distinction claire entre la gestion opérationnelle et la gestion stratégique.

Nous devons mieux structurer la Fédération avec une distinction nécessaire de tout ce qui révèle de l’opérationnel et du stratégique. On ne peut demander à certains employés d’endosser 10 costumes différents au sein de leurs fonctions faisant qu’on perd en efficacité en dispersant les forces de chacun dans des tâches beaucoup trop variées. Il faut une meilleure organisation pour tendre vers une certaine efficacité que nous n’avons pas malheureusement depuis de longues années. L’exemple de l’abandon du basket féminin en est l’illustration parfaite. La couverture médiatique proposée par SWB sur ces playoffs et ces finales notamment est indigne de ce que doit faire une fédération nationale. On pourrait également aborder les questions du streaming ou encore la gestion des arbitres qui est catastrophique depuis de longs mois. Ces fiascos sont le résultat d’une organisation bancale et témoignent d’un manque d’organisation et de compétences.

Pour terminer sur le 3ème axe de son programme, Wilhelm Pfeifer a souhaité mettre en avant la notion de leadership au sein de la fédération qu’il souhaite ériger en point central de sa candidature.

Selon moi, un Président se doit de diriger à l’image d’un coach de basket en responsabilisant les membres de son équipe avec une attitude irréprochable. Il faut pour cela accompagner les changements en communiquant et surtout en ne fuyant pas les questions sensibles. Où était notre Président lorsque sont apparues les affaires de violence morale, sexuelle ou encore de racisme en cette fin d’année 2021 ? Un Président se doit de montrer l’exemple par son action et grâce à un partage transparent des informations avec l’ensemble de ses collaborateurs.
Des soutiens conséquents

Fort de sa candidature, Wilhelm Pfeifer nous a confié vouloir amener un véritable débat dans cette campagne afin de faire avancer la politique de SWB qui sera choisie pour les quatre prochaines années.

Si je ne suis pas élu, j’espère que ma candidature aura servi à mettre la lumière sur le fonctionnement actuel de la Fédération et les zones d’ombres entourant la Présidence de Giancarlo Sergi et son équipe. A ce titre, je refuse de postuler avec une équipe déjà composée. En effet, toute personne prête à travailler avec moi selon les principes que j’ai pu vous évoquer sera la bienvenue dans mon équipe. En cas de postes vacants, ces derniers seront pourvus dans le cadre d'un processus de recrutement poussé et transparent et qui permettra de recruter les meilleurs talents disponibles. Le recrutement des responsables du basket féminin & du 3x3 l’été dernier sont les exemples de ce que nous ne devons pas faire si nous voulons attirer des personnes compétentes.

De plus, le directeur général de Pro-Basket dispose à l’heure actuelle de certains soutiens de poids, à commencer par celui de Philippe De Gottrau, Président du Fribourg Olympic.

Contacté par Le Cinq Majeur, PDG nous confirmait son adhésion au projet défendu par Mr Pfeifer:

Je suis pour un changement de stratégie et de politique au sein de la Fédération. Je soutiens donc Wilhelm Pfeifer dans sa candidature car l’équipe actuelle a failli à ses objectifs.
Dernière ligne droite de la campagne

Place désormais à une campagne présidentielle qui sera charnière pour l’avenir du basketball suisse entre le Président Sergi, qui aura la lourde tâche de défendre un bilan de 8 ans aux commandes de Swiss Basketball et un nouveau candidat qui se veut diamétralement opposé à la politique actuelle.

A ce titre, Le Cinq Majeur, fort de son statut de 1er média sur le basket suisse, sera en première ligne pour aborder sous tous les angles cette campagne.

Nous allons ainsi solliciter la présidence actuelle afin de leur offrir un droit de réponse aux déclarations du candidat Pfeifer et leur permettre également de venir défendre leur bilan et d’exposer leur projet pour les quatre années à venir.

Quant au candidat Pfeifer, une longue interview sera réalisée dans les jours à venir pour que ce dernier puisse détailler de manière plus précise l’ensemble de son projet pour le prochain mandat.


Quelle que soit l’issue de cette campagne, nous nous efforcerons d’offrir une vitrine de dialogue et d’échange à l’ensemble des candidats afin d’assurer le meilleur débat démocratique possible dans le seul et unique but de faire avancer le basketball suisse dans la bonne direction.

D’ici le 11 Juin, date de l’Assemblée Générale de SWB qui déterminera le nom du futur Président, Le Cinq Majeur vous tiendra bien évidemment informé de l’ensemble du déroulé de cette campagne qu’on espère constructive et cordiale.


1 067 vues0 commentaire